•Le dimanche 1er juillet 1810, le Prince De Schwartzenberg, Ambassadeur d’Autriche en France donne une réception à l’occasion du mariage de l’Empereur Napoléon et de Marie Louise, l’Archiduchesse d’Autriche, 
la flamme d’une bougie atteint les draperies entraînant l’embrasement de l’ambassade et faisant une dizaine de victimes.

•L’Empereur note des anomalies, demande une enquête et destitue le Sieur Le Doux, commandantles Gardes Pompiers de Paris. Il ordonne une réorganisation du corps.
 


•Le 18 septembre 1811, est créée par Décret Impérial une organisation militaire sous le nom du Bataillon des Sapeurs Pompiers de Paris.

 
•En 1839, une ordonnance royale institue un Corps de Sapeurs Pompiers municipal organisé en dehors de la garde nationale et sous l’autorité du Maire.
 

•Le 6 mars 1848, le Maire de Metz dissout le Corps des Sapeurs Pompiers par un Arrêté pour le réorganiser sous la forme d’un bataillon à l’image de la Garde Nationale.

•C’est au cimetière de Metz Chambière que se trouve une sépulture érigée dans les années 1890 à la mémoire des Sapeurs Pompiers de la Ville de Metz.

•Cette tombe est toujours entretenue par la ville de Metz et renferme les ossements de nos anciens tombés en service commandé avant 1890.